Le prêt hypothécaire vraiment indispensable pour acheter en Suisse ?

Le prêt hypothécaire

 

Vous désirez acheter un bien immobilier en Suisse mais vous ne connaissez pas le système de financement en place, nous allons vous le présenter.

Et autant le savoir tout de suite, il sera compliqué de passer outre le prêt hypothécaire si vous désirez devenir propriétaire d’une maison ou d’un appartement en Suisse.

 

 

Le prêt hypothécaire, la base du système de financement des biens immobiliers

 

Dans la majorité des cantons suisses, les biens immobiliers sont vendus à des prix très élevés ce qui explique que beaucoup de ménages helvètes sont locataires plutôt que propriétaires.

En effet, des études récentes ont montré que le prix moyen d’un appartement était équivalent à 6 années du revenu annuel moyen d’un ménage alors que le prix moyen d’une maison correspondait à environ 8 années de salaire.

Ajoutez ensuite au prix de l’immobilier la fiscalité lourde qui pèse sur les propriétaires et il est possible de comprendre pourquoi ces derniers ne représentent pas plus d’un tiers de la population suisse.

 

Bien évidemment, le système de financement des biens immobiliers a été pensé pour prendre en compte l’ensemble de ces données et c’est le prêt hypothécaire qui a donc été retenu comme la base du système.

Il s’agit d’un crédit accordé sous la condition de mise en hypothèque d’un bien immobilier, ce dernier pouvant être celui pour l’achat duquel il est souscrit.

Autrement dit, en cas de défaut de remboursement de votre emprunt, la banque peut saisir et vendre le bien que vous avez placé en hypothèque pour garantir le crédit.

En Suisse, la plupart des banques proposent dans leur offre les fameux emprunts hypothécaires indispensables pour financer l’achat d’un bien immobilier. A vous donc de comparer comme il se doit les conditions proposées par les différentes enseignes afin de souscrire le prêt qui optimisera votre budget tout en étant adapté à vos possibilités en matière de mensualités et de durée de remboursement.

 

 

Les critères des banques pour un prêt hypothécairera d’autant plus bas que vos ressources seront importantes et le prix du bien faible.

 

D’ailleurs, ne vous y trompez pas, deux critères clés serviront aux banques pour déterminer votre degré de risque de défaillance de remboursement :

  • L’apport qui devra être au moins égal à 20% de la valeur du bien désiré
  • Le taux d’endettement, qui prend la forme du ratio entre vos remboursements de crédits en cours et vos ressources et qui doit être inférieur à 33%

Chaque dossier fera bien entendu l’objet d’une réponse personnalisée de la part des banques.

 

 

Le prêt hypothécaire, une incidence sur l’impôt ?

 

En plus des conditions « économiques » de l’octroi de l’emprunt hypothécaire, il est essentiel de savoir que l’amortissement choisi aura un réel impact sur votre imposition.

En effet, il existe en Suisse un impôt sur la valeur locative que doit payer l’ensemble des propriétaires et qui correspond au montant qui serait perçu en louant le bien.

Toutefois, cet impôt repose uniquement sur la part du bien véritablement détenue par le propriétaire ce qui signifie que plus l’amortissement du prêt hypothécaire sera long, plus vous paierez d’impôts.

 

Une information importante à ne pas négliger au moment de souscrire votre emprunt…


Articles liés

Acheter en Suisse

Acheter en Suisse

Les précautions pour bien acheter

Les précautions pour bien acheter

Maison ou appartement

Maison ou appartement